TuiNa-AnMo_p2
Médecine Traditionnelle Chinoise Siret : 419 322 003 00031  - TVA non applicable article 293B du CGI
Accueil Qui suis-je ? Soins Chinois Autres techniques  Cabinet Consultations et tarifs Contact Liens Autre activité professionnelle Mentions légales

Dernière maj : 13/08/2018 NM

Précautions et contre-indications (réf. L’art du massage Chinois de Bernard Côté)  :

Le TuiNa est une forme de traitement qui, pratiquée adéquatement, est sécuritaire et ne comporte aucun effet secondaire indésirable. Cependant, il existe des précautions et des contre-indications spécifiques.

- Les maladies d’origine bacillaire ou virale affectant le système moteur ne doivent pas être traitées par le TuiNa. Ainsi la tuberculose affectant les os de même que les maladies causées par des bacilles pyrogènes n’entrent pas dans le champ d’intervention du TuiNa. Toutefois dans un contexte de réhabilitation, lorsque l’infection a été maîtrisée, le TuiNa peut être utilisé pour faciliter et accélérer la convalescence.
Ceci devra être fait dans un contexte pluridisciplinaire où la communication avec le médecin traitant est primordiale.

- Le traitement des affections malignes au moyen du TuiNa est déconseillé, mais il peut être approprié de recourir à ses méthodes dans un contexte pluridisciplinaire, que ce soit pour réguler les fonctions atteintes ou dans une perspective palliative.
La communication avec les médecins traitants est alors essentielle.

- Les sites anatomiques où la peau est irritée, écorchée ou abîmée ne peuvent être traités par le TuiNa. Par contre les régions avoisinantes pourraient être l’objet de traitements.

- le TuiNa n’est pas indiqué dans les cas de traumatismes aigus de la colonne vertébrale, lorsque le diagnostic est imprécis ou quand il y a endommagement de la moelle épinière.

- Le TuiNa doit être utilisé avec prudence avec les personnes atteintes d’ostéoporose.

- Lorsqu’il y a hémorragie ou risque d’hémorragie, on ne doit pas effectuer les manipulations qui activent la circulation du Sang et du Qi. De même, pour traiter au moyen des mouvements mofa ou cafa un traumatisme ayant causé des épanchements internes (entorse aiguë, lésion des tissus conjonctifs), il convient d’attendre de 6 à 24 heures après le moment de la blessure, car les mouvements pourraient augmenter les épanchements internes.

- Chez les femmes enceintes,  les manipulations touchant le bas-ventre et la région lombaire sont contre-indiquées.

- Les cas de fracture et de luxation ne doivent pas être traités par le TuiNa avant que les traitements par la médecine conventionnelle aient été effectués.

- Aucun traitement ne devrait être effectué sur une personne qui a très faim ou qui vient d’accomplir un exercice physique intense, car les manipulations pourraient causer un évanouissement.

- Les personnes se trouvant dans un état où la conscience est altérée, soit sous l’effet d’une médication, de l’alcool ou d’une drogue ne doivent pas recevoir de traitement de TuiNa.

- Le système cardiaque ne doit pas être traité chez les personnes porteuses d’un stimulateur cardiaque (pacemaker).


Retour page 1

Lire la suite …